Le préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie n’est ni un pharmacien, ni un médecin, et pourtant il connaît très bien les médicaments et leur usage sur le bout des doigts. Il est à même de réaliser des pommades, crèmes ou d’autres produits pharmaceutiques sur prescription médicale, mais le tout sous la responsabilité du pharmacien qu’il seconde.

Les responsabilités

Pour réussir les missions, le métier du préparateur en pharmacie impose des règles strictes d’hygiène, d’avoir de la rigueur, de l’ordre et le sens de la méthode.

  • Bras droit du pharmacien : malgré qu’il seconde un expert, le préparateur engage sa responsabilité. Il doit connaître les posologies des produits (usage et mode d’utilisation) et respecter les doses prescrites sur l’ordonnance. S’il doit délivrer un produit dangereux, alors il enregistre le nom du médecin et celui du patient.
  • Conseiller les clients : le préparateur en pharmacie doit se mettre à l’écoute des patients,  leur réserver un accueil chaleureux et se montrer disponible pour tout conseil dans le cadre du traitement.
  • Gérer les stocks : il est le préparateur, il fait appel aux fournisseurs pour passer la commande au cas où un médicament n’est plus disponible. En tant que gestionnaire, le plus important pour lui est de vérifier si les produits ne sont pas éliminés.
  • Préparation de produits : parfois, sur prescription, il réalise quelques préparations de produits pharmaceutiques.

Formations et compétences exigées !

Selon le lieu d’exercice visé, la formation pour devenir un préparateur en pharmacie peut être différente. En pharmacie de ville, il faudra avoir le Brevet professionnel (BP) en deux ans d’une formation (en alternance) scientifique, technique et commerciale, accessible dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Pour travailler dans un centre hospitalier, alors un DEPPH (diplôme d’état de préparateur en pharmacie hospitalière) s’impose. Pour l’avoir, le candidat doit être titulaire du BP et suivre une année de formation supplémentaire.

Pendant sa formation, le futur préparateur en pharmacie devra développer ou renforcer :

  • Sa vigilance et attention
  • Son sens d’organisation
  • Son sens relationnel
  • Ses qualités commerciales
  • Son esprit scientifique

 

Crédit photo : Howtobecomeapharmacytech

Laisser un commentaire