Les énergies renouvelables : un secteur porteur d’emploi

Les Français sont de plus en plus portés sur des méthodes de consommation respectueuses de l’environnement. Qu’il s’agisse d’acheter des produits respectueux de l’environnement ou issus de l’agriculture biologique, les choix des consommateurs restent avant tout dépendants du niveau d’intérêt que ceux-ci portent à l’environnement. La part des énergies renouvelables ne cesse notamment de croître dans la consommation totale de la France. Eolien, photovoltaïque, voitures électriques, etc. Les Français semblent plus que jamais inscrits dans une démarche de développement durable et de gestion raisonnée des ressources énergétiques. Quant aux jeunes, ils sont nombreux à opter pour des cursus qui vont dans ce sens, comme le bachelor développement durable.

Les énergies renouvelables ont la cote auprès de Français

Les Français sont désormais plus soucieux de l’avenir de leur planète et souhaitent gérer les ressources énergétiques dont ils disposent d’une manière raisonnée, raisonnable et responsable. Et cela se répercute sur leur consommation énergétique. Ainsi, en 2016, les énergies renouvelables ont couverte 19,6% de la consommation énergétique totale de l’Hexagone. L’éolien a bien sûr le vent en poupe, puisqu’il a accaparé 4,3% de la consommation d’électricité en France en 2016. L’énergie solaire n’est pas en reste, puisqu’elle représente plus de 1,7% de l’électricité consommée dans le pays en 2016. Les installations de panneaux solaires photovoltaïques ont augmenté de 9% en deux ans.

L’éolien : un secteur porteur d’emploi

Selon les chiffres de 2016 de France Energie Eolienne, le seuil des GW de puissance installée a été dépassé pour la première fois en fin d’année. Aujourd’hui, l’énergie éolienne représente environ 5% de la consommation nationale en électricité. Par ailleurs, la filière a créé 1 400 emplois en France en 2016, soit une augmentation de +9,6%. A l’heure actuelle, 15 870 personnes travaillent dans l’éolien, dont 3 300 personnes employées entre 2014 et 2016. France Energie Eolienne s’attend à ce que ce dynamisme se confirme en 2017, ce qui permettra d’atteindre les objectifs tracés, à savoir 15 GW installés en 2018 et entre 21,8 et 26 GW en 2023 dans l’éolien terrestre.

Laisser un commentaire