Le métier de diététicien du sport

Un footballeur professionnel comme Cristiano Ronaldo ne se nourrit pas de la même façon qu’un joueur de Tennis comme Roger Federer. Le régime alimentaire des sportifs dépend de leurs activités. Il varie également selon qu’ils préparent une compétition ou qu’ils soient en phase de récupération. C’est pourquoi, chaque discipline sportive nécessite un diététicien dédié qui aura pour objectif de recommander un régime approprié.

La mission du diététicien du sport

La pratique d’une activité sportive de façon constante modifie les besoins nutritionnels du compétiteur. Tout déséquilibre alimentaire peut provoquer de sérieuses conséquences sur la santé. Le devoir du diététicien sportif est donc d’apporter à ses clients des conseils nutritionnels appropriés et individualisés. Il propose des menus adaptés aux sportifs selon leur discipline. Il conseille également dans le choix des compléments alimentaires des sportifs. Le diététicien sportif a aussi pour rôle de rendre le sportif autonome dans ses choix alimentaires en lui dispensant une formation nutritionnelle, sans oublier qu’il n’hésitera pas à exercer son rôle de prévention via une éducation à la santé.

Les formations

A vrai dire, il n’existe pas à proprement parler de formation en diététique du sport. Il s’agit plus d’un choix. Cependant, pour évoluer dans ce secteur, il faut être au moins détenteur du BTS diététique ou du DUT génie biologique option diététique. Ces deux diplômes se préparent en 2 ans après le bac. Ils proposent des formations scientifiques de base en première année et une spécialisation en dernière année en nutrition, régimes et l’hygiène. A l’issue de ces formations de deux ans, des stages sont obligatoires pour concrétiser les connaissances théoriques. Enfin, pour intégrer l’une de ces formations, il faut idéalement avoir un baccalauréat scientifique. D’autres bacheliers peuvent aussi postuler, même s’ils rencontreront plus de difficultés au cours de la formation.

Laisser un commentaire