Comment réussir sa première année à l’université ?

Comme beaucoup de bacheliers, vous vous apprêtez sûrement à faire vos premiers pas à l’université. Une nouvelle aventure qui n’a rien à voir avec celle du lycée. Il vaut mieux se préparer pour éviter les mauvaises surprises.

Gérer cette autonomie nouvelle

Finis les célèbres mots aux parents en cas d’absences répétées ! Personne ne viendra vérifier si vous êtes présent ou pas dans les amphis. L’entrée à l’université coïncide certainement avec le premier appartement en solo. Une importante dose de liberté qui exige une forte notion des responsabilité et ainsi ne pas tomber dans l’absentéisme dont la première conséquence est l’échec.

L’université exige de se mettre au travail de façon autonome. En première année, il faut bien s’organiser et être dur avec soi-même en ce qui concerne le travail personnel. Révisez vos cours, faites des lectures si vous avez l’occasion, soyez actif dans les TD, participez à toutes les classes, renseignez-vous sur la possibilité d’avoir un tuteur… c’est ainsi le chemin le plus sur pour mettre toutes les chances de votre côté.

A ne pas faire

Ne vous reposez jamais pas sur vos acquis ! A l’université, c’est la soif d’apprendre en toute autonomie. Elle n’a rien à voir avec le lycée, donc vous n’avez aucun acquis en y entrant. Aussi, ne considérez pas les CM comme optionnels. En fait, vous aurez deux types de cours : les cours magistraux et les TD. Les premiers types ne sont pas obligatoires mais ils sont décisifs pour votre réussite à l’université. Ne négligez pas ce que l’université vous offre pendant votre formation. Enfin, évitez de mettre votre espoir sur les prises de notes des amis pour gagner du temps. La prise de notes assure 50% de la mémorisation des informations. Elle est personnelle. Et n’oubliez pas qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même.

Laisser un commentaire