Reconversion professionnelle : quels secteurs en 2017?

Envie de changer de métier ? Avant de vous lancer, il est important de bien cerner ses envies et attentes, mais aussi l’état du marché du travail. Il est en effet essentiel, pour ne pas rater sa reconversion, de s’orienter vers des secteurs porteurs, principalement ceux touchés par les départs en retraite ou par le manque de qualifications spécifiques. Mais quels sont ceux concernés en 2017 ?

Les métiers commerciaux

Les métiers de la vente et du commerce sont toujours très demandés, et ce dans de nombreux secteurs, la pénurie guettant ; il ne s’agit pas seulement de remplacer des départs à la retraite mais bien de pourvoir de nouveaux postes. Les employeurs sont donc plus enclins à privilégier des savoir-être quand bien même l’expérience manquerait. À cet égard, les qualités indispensables sont le sens du relationnel, l’autonomie, le goût des défis et de la vente ou encore l’esprit d’initiative. Une grande partie des recruteurs sont constitués par le commerce de gros, la grande distribution ainsi que les sites de e-commerce.

Les métiers du paramédical

Avec le vieillissement de la population, les professionnels de la santé sont de plus en plus demandés. Qu’il s’agisse des aides-soignants, des infirmiers, des auxiliaires de vie, des audioprothésistes ou encore des opticiens, les formations et débouchés sont nombreux. Le manque de personnel dans les hôpitaux est en effet flagrant, les besoins d’aide à domicile croissants, tandis que de plus en plus de personnes ont besoin de lunettes ou encore de prothèses audio, l’appareillage étant une solution incontournable pour préserver le bien-être de chacun et son statut social.

Les métiers du numérique

Le digital connaît un développement exponentiel et conquiert tous les domaines de notre économie, ce qui ouvre d’importantes d’opportunités. En France, environ 50 000 postes sont actuellement à pourvoir, et près de 191 000 devraient être créés d’ici 2022 selon une annonce en janvier de la ministre du travail, Myriam El Khomri. Les métiers du numérique sont à cet égard nombreux: community manager, webmaster, directeur du marketing digital, analyste web ou encore programmateur. Bien évidemment, les compétences demandées vont bien au-delà de la seule maîtrise d’internet et des réseaux sociaux ; il faut savoir maîtriser de nombreuses technologies, lesquelles évoluent en outre très rapidement. Les formations sont à cet égard nombreuses et sans cesse actualisées.

Les métiers de l’hôtellerie et de la restauration

Ces deux secteurs sont de grands pourvoyeurs d’emploi, et tant les profils que les niveaux de qualifications recherchés sont aussi variés que les métiers sont nombreux. Mais ils peinent à trouver des candidats ; on estime en 2017 à 90 000 le nombre de postes en souffrance, en particulier pour les métiers de salle, ceux de la cuisine et ceux de la direction. Par exemple, le métier de commis de cuisine est très recherché, avec 120000 restaurateurs en France et de nombreuses perspectives d’évolution, et l’avantage d’un recrutement des diplômés même s’ils manquent d’expérience.

Si vous souhaitez changer de métier, les opportunités qui s’offrent à vous sont multiples. À vous de faire un bilan de compétences et de choisir celui qui vous correspond le mieux !

Laisser un commentaire