Focus sur le métier d’ascensoriste

L’ascensoriste assemble, installe, entretient et répare les ascenseurs, escaliers mécaniques, portails automatiques sur différents lieux. Il est capable d’effectuer des fonctions et des tâches plus complexes, telles que le réglage et l’ajustement des ascenseurs pour s’assurer qu’ils fonctionnent de manière sûre et efficace. Comment devient-on ascensoriste ? Décryptage !

Comment devenir un ascensoriste ?

Le métier d’ascensoriste est de nature très technique. Il exige en effet des techniciens qui l’exercent une parfaite connaissance du câblage et de la mécanique, sans oublier une maîtrise parfaite des opérations électriques.

Pouvant être dispensée dans le cadre d’un cursus classique ou en apprentissage, la formation ascensoriste se décline en plusieurs options. Elle permet de développer chez les lauréats un ensemble de compétences qui leur sont nécessaire, et que l’on vous présente ci-dessous.

Les compétences à acquérir pour devenir ascensoriste

Les installateurs et réparateurs d’ascenseurs ont besoin d’un ensemble de compétences assez spécifiques pour réussir leur carrière. Parmi elles nous pouvons citer :

  • compétences mécaniques/connaissance des outils électriques ;
  • compétences en électricité/connaissance du câblage ;
  • capacité à diagnostiquer les problèmes des ascenseurs et à les réparer ;
  • capacité à lire et à comprendre les plans et les schémas ;
  • force physique et endurance ;
  • connaissances mathématiques.

Certaines de ces compétences sont enseignées dans les classes du secondaire, mais elles peuvent aussi être acquises via des cours d’autoformation ou des programmes de premier cycle. En outre, les compétences électriques et mécaniques peuvent être apprises par le biais d’un cursus en génie électrique, qui peut constituer une bonne base pour ce qui suit.

Envisager un premier emploi dans la construction

Il est souhaitable quand on ambitionne de devenir ascensoriste de cumuler une petite expérience dans le domaine de la construction, car il repose aussi sur la maîtrise de l’électricité et la mécanique. Cette démarche permet également aux futurs ascensoristes de savoir comment lire, comprendre et interpréter des diagrammes et des plans.

A ce jour, il n’existe pas d’école spécialisée dans la formation des techniciens d’ascenseurs. La maîtrise du métier se fait plutôt par le biais d’autoformation, formation de premier cycle ou l’accompagnement de spécialistes en la matière. L’un des rares cursus post bac qui préparent à l’exercice de ce métier et d’autres similaires et le BTS maintenance des systèmes.

Laisser un commentaire