A la découverte du pilote de ligne

Aujourd’hui la Chine, demain l’Inde, Paris la semaine prochaine… le métier de pilote de ligne fascine. Seul patron à bord, le pilote de ligne est responsable à bord de l’avion, mais également du personnel commercial. Focus sur un métier passionnant !

Missions et les qualités du pilote de ligne

Avant le départ de l’avion, le pilote met soigneusement en place le plan de son vol en tenant en compte des éléments comme les prévisions météo, l’itinéraire à respecter, le carburant… Il prépare les instruments de navigation et contrôle l’ensemble des paramètres dans le cockpit. Quand il estime que tout est normal, il demande alors l’autorisation de décoller à la tour de contrôle. Pendant le vol, il contrôle le tableau de bord et garde le contact avec les centres de contrôle.

Profil aux nerfs d’acier, le pilote de ligne doit être capable de gérer les imprévus avec maîtrise. Il doit avoir une bonne mémoire, une vivacité d’esprit, des aptitudes, le sens de l’écoute, du relationnel et une parfaite maîtrise de l’anglais vu que les communications se font dans cette langue universelle.

Formation pour devenir pilote de ligne

De nombreuses filières préparent à devenir pilote : celle de l’Etat, des écoles privées et voie militaire. En ce qui concerne l’Etat, elle dépend de l’école nationale de l’aviation civile.  Pour y accéder, un bac général scientifique est requis avant de passer un concours très sélectif. Quant à la filière privée, elle propose une licence professionnelle. Les lauréats de se secteur exercent dans le privé. Et bien évidemment, l’accès dans le privé est coûteux. Enfin, l’armé de l’air sélectionne ses futurs pilotes sur concours. Une fois sélectionné, le candidat devra s’engager pour dix ans, à la fin desquels il peut envisager de prendre sa retraite ou rejoindre l’aviation civile en suivant une formation de mise à jour.

 

Crédit photo : niceflight

Laisser un commentaire