Master informatique et l’importance d’un parcours en alternance

Pour mieux répondre à la demande croissante des entreprises et des étudiants dans le domaine informatique, de nombreuses  écoles spécialisées dans la filière proposent de plus en plus des cursus en alternance, en particulier de niveau bac+5 : MBA ou master informatique en alternance

Un duo prometteur à bac+5

L’association master informatique et alternance est un choix très avantageux, d’autant plus qu’il s’agit d’une part, d’une filière indispensable aujourd’hui dans le monde économique et professionnel, et d’autre part, d’une formule de formation reconnue pour son excellence et sa capacité à fournir au marché du travail des diplômés prêts à l’emploi.

En effet, l’informatique est partout, à la maison ou au travail, elle est omniprésente dans nos activités quotidiennes. Dans le monde professionnel, c’est une filière dont les entreprises soucieuses de leur développement ne peuvent s’en passer, notamment au vu de la digitalisation progressive des services et des secteurs d’activité. D’ailleurs, c’est un des secteurs pourvoyeurs d’emplois en France et un peu partout en Europe, avec toutefois une inclination des recruteurs pour les profils bac+5 formés dans le domaine de la recherche ou de l’entreprise. Issus d’une formation en alternance, les titulaires d’un master en informatique augmentent leurs chances d’obtenir rapidement un emploi à la fin de leur cursus. Les plus chanceux sont même embauchés avant même la fin de leur contrat.

Que faire avec un master informatique ?

Après avoir obtenu ce master en alternance, les diplômés intègrent le plus souvent directement le marché du travail grâce à une véritable première expérience acquise durant la formation. C’est un parcours comparable à celui des ingénieurs  où les débouchés sont très sûrs.  Les détenteurs du diplôme peuvent aux postes suivants :

  • Ingénieur de recherche et développement ;
  • Chef de projet ;
  • Architecte de logiciels ;
  • Responsable de sécurité…

Certains décident toutefois de poursuivre les études pour valider un mastère spécialisé dans la filière et acquérir une double compétence ou une spécialisation.

Laisser un commentaire