Pourquoi faire un master après un parcours bac+3 ?

De plus en plus d’étudiants s’inscrivent en master après le bachelor ou la licence. Il y a quelques années, beaucoup parmi eux optaient pour le parcours professionnel, mais c’est un peu le contraire actuellement, une part assez importante des diplômés bac+3 s’oriente vers des parcours bac+5. Pourquoi faire ce choix ? Quels en sont les principaux avantages ? Réponse !

Le garant d’une spécialisation de haut niveau

Le pourquoi est de plus en plus clair, actuellement les conditions d’accès au master ne sont pas aussi difficiles qu’avant pour la simple raison que plusieurs établissements publics comme privés proposent le diplôme. En plus, les spécialités se sont diversifiées, dans le domaine de sciences, des technologies, de la littérature, de l’art, du design, des sciences humaines, des finances, du commerce… bref chacun s’y met pour fournir au marché du travail le contingent de cadres qualifiés pour faire face aux nouveaux enjeux des différents secteurs d’activité. Le parcours est devenu le garant d’une spécialisation de haut niveau dans un domaine bien déterminé. Ainsi, vous pouvez préparer un master ressources humaines, master en gestion financière et comptable, en communication et stratégie digitale, en marketing, selon votre projet d’études et vos ambitions professionnelles.

Master en alternance : un parcours, plusieurs avantages

L’alternance a également beaucoup facilité les choses, car avec cette formule l’étudiant accède à un double parcours théorique et pratique pour se perfectionner dans son secteur d’activité. Très prisée actuellement par les étudiants, elle donne à l’étudiant l’accès à un statut de salarié avec une rémunération calculée sur la base du SMIG qui lui permet de financer ses études et de se mettre à l’abri du besoin. Grâce à cette formule, plusieurs étudiants non bénéficiaires des bourses et des différentes indemnités ont vu accroître leurs chances d’intégrer un parcours bac+5 et de décrocher leur diplôme après deux ans d’études et une véritable première expérience professionnelle.

En plus de l’alternance et de l’accès à une formation qui garantit une spécialisation de haut niveau, les parcours master sont sélectifs et les lauréats ne sont pas nombreux contrairement aux autres diplômes, ce qui favorise une certaine rareté sur le marché du travail devant un besoin qui est présent. Une aubaine à saisir !

Laisser un commentaire